menu

TEXTES POUR LES 5 – 12 ANS

Page 1Page 2 – Page 3

CHASSEURS DE MAMMOUTHS ou le théâtre néandertalien

CM1>CM213 PERSONNAGESPDF
Cliquer sur le PDF qui vous intéresse

NOTE : Un visionnage de  » La guerre du feu  » de Jean-Jacques Annaud ( ou de tout autre reconstitution ) n’est pas indispensable mais fortement recommandé. L’apparence des personnages, leur gestuelle, leurs vocalisations présentent un intérêt certain dans le travail de préparation et surtout en font un bon sujet de rigolade. Je peux éventuellement vous fournir la bande-son des mammouths.

L’HISTOIRE

Trois doctes universitaires, spécialistes de la préhistoire, tiennent une conférence sur leurs derniers travaux, en l’occurence une reconstitution de la première représentation théâtrale des hominidés. Nous avons donc à faire à trois Néandertaliens bon teint qui se voient dans l’obligation de nourrir la tribu. Fainéantdertal est un terme qui leur irait beaucoup mieux vu le peu d’empressement qu’ils mettent à chasser le mammouth. Remarquez, on peut les comprendre ! Ils vont devoir expliquer à leurs familles pourquoi les lapins qu’ils ramènent sont en fait des mammouths en puissance. Naissance d’un scénario, ingéniosité de la mise en scène au service de la roublardise, ils ont tout inventé ou presque. Le fait qu’une partie des répliques est en néandertalien (dernière époque), ne gêne en aucune manière la compréhension du sujet, nos professeurs assurant sans faiblir la traduction simultanée du texte.

MENOZAC’H ou la sorcière de Saint-Cava

CE2>CM220taine de PERSONNAGESPDF
Cliquer sur le PDF

NOTE : j’ai adapté et mise en scène cette pièce pour 76 enfants du CE1 au CM2.

L’HISTOIRE

Sur la plage de Saint-Cava en Bretagne, il y a un gros rocher recouvert d’algues appelé Menozac’h – prononcer ozar – qui n’apparaît qu’à marée basse. Sa forme ne fait aucun doute, ce rocher n’a pas été rocher toute sa vie. Du temps où il était mou, on l’appelait LA SORCIERE ! Celle-ci terrorisait la population de ce village côtier et le pauvre MAIRE, déjà débordé par les demandes de subventions, décida qu’il en était assez ! Il ordonna à la SECRETAIRE DE MAIRIE, de faire annoncer par ses CRIEURS PUBLICS qu’il cherchait un héros pour chasser la méchante femme. PLUSIEURS VOLONTAIRES se présentèrent alors à ce poste convoité mais un seul paru le moins pire de tous : ALAN. Aidé d’une bande de KORRIGANS, aussi volontaires que trouillards, Alan dut tout d’abord affronter une terrible armée de CRABES qui lui barrait la route. Son combat final avec la sorcière, qui fut à jamais transformée en pierre, est resté gravé dans les mémoires. LES HABITANTS, reconnaissant, lui firent fête et Alan eu en plus le droit de marier la Secrétaire de mairie. Quelle belle fin.